top of page

Stage danse expression primitive

muriel-valenzuela-juillet-2023-15.jpg

Je cherchais depuis quelques temps une formation en danse thérapie qui pourrait me convenir et j’ai découvert l’expression primitive par France Schott Billmamm, psychanalyste et ethnologue.

Je pratique la danse africaine traditionnelle, afro-contemporaine et contemporaine. J’ai toujours ressenti un bien être dans la pratique de ces danses collectives accompagnées par la percussion qui me semble relié au battement du cœur.

Lors de ma première pratique de stage de danse primitive, j’ai constaté des similitudes avec la danse africaine grâce aux percussions mais par contre j’ai perçu un effet thérapeutique. En effet, par le mouvement, le rythme et la voix, cette danse ritualisée et structurante, réactive et réactualise la mémoire corporelle et donc permet de symboliser ses émotions, ses conflits et ses désirs. Elle éveille l’imaginaire tout en contenant les pulsions.

Cette danse est construite sous forme de rituel avec plusieurs étapes, qui nous rappelle notre rapport au monde et mobilise notre énergie pour réactiver ses éléments fondateurs.

Ce dispositif utilise trois structures rythmiques qui mettent en mouvement et en relation : la pulsation, la répétition et la symétrie. Il s’agit ici de lier le rythme musical de la percussion aux rythmes des battements du cœur et le rythme de la respiration à un balancement, prémices du mouvement mais aussi base de la relation entre Moi et l’Autre. Par exemple, la relation rythmée par laquelle la mère propose à l’enfant d’accéder au lien, à l’échange, ainsi qu’à la régulation et à l’expression des pulsions.

Il y a aussi des mouvements simples, des gestes évocateurs d’activités ancestrales ou d’appels aux divinités qui sont rythmés par la percussion ainsi que par les onomatopées vocales des participants. Ces sons n’ont aucune signification langagière mais servent de support aux gestes pour renforcer l’expression qui mène à la communication.

Il s’agit de rites sans mythes suggérant que la symbolisation corporelle ne prend sens que dans l’histoire personnelle de chacun.

Les mouvements proposés par la / le danse-thérapeute sont exécutés par les participants qui les restituent avec leur propre singularité, leur répétition induisant un lâcher-prise et une transe douce.

Ce dispositif de danse-rythme-thérapie n’est en rien mystique : il s’inscrit dans une esthétique primitiviste et a une fonction festive et socialisante. Elle permet de retrouver le plaisir de danser en groupe, d’être ensemble en respectant son individualité. Peu importe ses origines, sa taille, danseurs ou novices, nous nous retrouvons tous au même niveau sur un plaisir commun dans la joie partageant le moment présent.

Aujourd’hui dans mes ateliers d’art thérapie je propose des médiations artistiques comme la terre, la peinture ou le collage qui mobilisent surtout le toucher et la sensorialité. La danse d’expression primitive permet d’enrichir mes propositions et de travailler avec une médiation corporelle qui est complémentaire à ma pratique et mobilise le corps, la voix et le mouvement.

 Plus d'infos sur cette pratique

https://www.drt-international.com/

Modalités

Tarif : 15€ les 1h30 de stage / 20€ les 2 heures

muriel-valenzuela-juillet-2023-16.jpg

Prochains stages danse expression primitive

bottom of page